Dans quelle mesure votre sourire influence t’il votre succès?

Capture d_écran 2017-04-20 à 08.58.08

Sourire est sans doute l’une des actions les plus spontanées et naturelles que nous accomplissons quotidiennement. En tant qu’expression du visage, le sourire permet de transmettre le plus souvent une émotion positive, signe de sympathie, d’ouverture ou de joie. Il se distingue du rire en ce qu’il se manifeste sans son ni éclat.

Sa fonction sociale a été densément examinée tant sur le plan psychologique, culturel que sociologique. Aujourd’hui, certains chercheurs s’intéressent aux corrélations qui existent entre le sourire et le succès.

En tant qu’indicateur de l’état d’esprit d’un individu, le sourire apparaît comme un élément déterminant de la réussite à divers niveaux : professionnel, personnel et sentimental.

La dentition est au sourire ce que le décor est au théâtre: elle a pour fonction de le sublimer, de le mettre en valeur, de lui donner un sens. Avoir un beau sourire semble primordial dans nos sociétés puisqu’il est à la fois le signe d’une bonne santé mais également celui du dynamisme et de l’élégance. La dentition apparaît comme la composante phare d’un sourire attrayant, raison pour laquelle une bonne hygiène dentaire est essentielle pour mettre en œuvre les clefs de la réussite qui sont livrés dans cet article.

Les composantes du sourire

Pour introduire ce sujet, commençons par détailler brièvement les constituants du sourire. Quels sont les muscles et les parties du visage qui sont mis en mouvement au moment de sourire ? Quels sont les différents éléments qui composent un beau sourire et une belle dentition ?

Des sourires et des muscles

Un sourire mobilise différentes parties du visage. Les lèvres et la bouche sont les premières sollicitées. En souriant, les commissures se relèvent vers le haut, la bouche s’élargit. Les joues forment alors, selon les morphologies, deux cercles chaleureux et bombés tels des abricots. Grâce au sourire, les fossettes se trouvent illuminés. Le fait de sourire provoque la contraction d’environ 17 muscles dont bien sûr les célèbres zygomatiques. Les yeux sont eux aussi mis en action par le biais des muscles orbiculaires : les « pattes d’oies » viennent souligner l’expression générale du visage qui s’en dégage. Les muscles corrugateurs des sourcils sont également mis au travail. Sourire est une vraie gymnastique du visage.

Des sourires et des dents

Le sourire dévoile inévitablement une facette cachée de notre bouche qu’est la dentition. Les dents sont au cœur de tout sourire. A cet égard, une belle dentition devient un des critères d’un beau sourire. A quels aspects de la dentition doit-on particulièrement s’intéresser lorsqu’on évoque le sourire ?

La forme, la couleur et le caractère sain des dents sont des éléments contrôlés par les dentistes. Chaque dent a son importance dans l’harmonie d’un sourire et aucune d’elle ne doit être négligée. Les incisives, par exemple, jouent un rôle essentiel dans l’ergonomie du sourire : plus celles-ci sont visibles, plus le sourire paraît jeune.

Leur positionnement et leur équilibre les unes par rapport aux autres constituent également des composantes d’un sourire équilibré. Sont visées la droiture et l’alignement des dents qui donnent à la ligne du sourire son aspect amical et séducteur. La ligne du sourire débute au niveau des incisives supérieures pour s’achever au niveau de la lèvre inférieure : les dents doivent normalement être parallèles à la lèvre inférieure.

Une attention particulière doit être portée à la santé des gencives : le contrôle de leur couleur (rose pâle pour des gencives en bonne santé) et de leur texture fait partie de tout examen dentaire. Les gencives doivent couvrir les espaces interdentaires et ne pas laisser de vide entre les dents. Une gencive découverte et trop visible peut entraîner « un sourire gingival ». C’est pourquoi les maladies parodontales sont à surveiller et à traiter rapidement en clinique dentaire afin de protéger le tissu qui soutient les dents.

L’ensemble de ces éléments va déterminer la qualité esthétique du sourire.

Les différentes fonctions du sourire

Afin de mieux comprendre les liens qui se tissent entre le sourire et le succès, il est pertinent de revenir sur deux fonctions essentielles du sourire. Il est à la fois un outil relationnel et de bien-être qui agit sur la santé physique et psychique des individus.

Le sourire : un outil relationnel

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, notre mode de communication privilégié n’est pas la parole mais le langage non verbal. Le sourire, moyen d’expression silencieux, n’échappe pas à la règle. Près de 80% de nos messages ne sont pas formulés vocalement mais sont transmis sur ce mode implicite. Ainsi, nos aptitudes sociales ne dépendent pas en premier lieu de nos facultés à élaborer une conversation avec autrui mais de la manière dont nous entrons en relation avec lui quel que soit le moyen (verbal ou non). Or, le langage n’est pas le premier acteur de nos relations à autrui. L’attitude générale de la personne et l’expression globale de ses traits sont bien plus intéressantes à observer de prime abord: elles constituent des canaux d’informations riches.

Le sourire, lorsqu’il est authentique, est une attitude d’écoute et d’éveil qui compose l’un des éléments de ce langage corporel. Il devient en soi un outil relationnel de premier choix. Il va surtout permettre la mise en œuvre des mêmes mécanismes affectifs chez son interlocuteur.

Un de ses secrets, en tant que facilitateur des relations humaines, réside alors en ses vertus contagieuses. Le sourire est communicatif et ce, même de manière inconsciente et invisible. Un interlocuteur neutre sera automatiquement invité à sourire face à une personne souriante par un effet d’imitation. La conséquence en est que l’individu qui sourit force subtilement l’autre à se soumettre à son humeur et acquiert de ce fait le contrôle et la maîtrise de l’interaction dès les premiers instants. Ainsi, si réfléchir à ses mots, user d’un vocabulaire précis, prêter attention au ton de sa voix sont des éléments à prendre en considération lors d’un échange ou d’une négociation, le sourire reste un préalable indispensable pour se trouver en position dominante dès la prise de contact.

Le sourire est un langage à lui seul et offre la possibilité d’une véritable connexion avec autrui qui se retrouve, tel dans un miroir, face à une expression qui lui est familière et agréable. Il est d’autant plus efficient qu’il possède son propre sens, ses codes et ses particularismes. Le sourire prédomine à la parole dans bien des situations puisqu’il permet silencieusement d’exprimer une intention. Ne dit-on pas couramment que l’on encourage quelqu’un par un sourire, que l’on remercie, acquiesce, s’excuse, salue d’un sourire ? De quoi redonner ses lettres de noblesse au texte du poète Yves Duteil qui chantait dans Les choses qu’on ne dit pas : « Et c’est parfois dans un regard, dans un sourire que sont cachés les mots qu’on n’a jamais su dire ».

Le sourire : un outil de bien-être

Outre le fait qu’il soit un moteur dans nos relations sociales, le sourire est également un outil de bien-être.

Sur le plan physiologique, sourire engendre des modifications biochimiques dans le cerveau. En particulier, sourire permet de libérer des endorphines, les hormones naturelles du bonheur. Une sensation de bien-être est immédiatement produite. En cela, sourire peut être considéré comme un anti-stress naturel, à consommer bien sûr sans modération !

A ce sujet, une étude intéressante des docteures Tara Kraft et Sara Pressman de l’Université du Kansas a démontré les effets bénéfiques du sourire sur la santé globale des individus et plus précisément son action sur le stress et la fréquence cardiaque. 169 participants, divisés en trois groupes, ont tenté l’expérience. Chaque cohorte a du prendre une expression faciale différente : une expression neutre, un sourire standard et un sourire authentique. Après les avoir soumis à des activités anxiogènes (comme par exemple les inviter à plonger leurs mains dans de l’eau glacée), les chercheurs ont mesuré leur fréquence cardiaque ainsi que leur niveau de stress auto-déclaré. Il ressort de cette étude que les personnes arborant un sourire naturel, lorsqu’elles sont confrontées à un stimulus de stress, résistent mieux psychologiquement aux pressions et à l’anxiété que les autres. Les chercheuses en déduisent que sourire est bon pour le cœur puisque le rythme cardiaque est moins rapide et plus régulé chez les sujets souriants. Elles concluent, non sans humour : « la prochaine fois que vous êtes coincé dans un embouteillage ou expérimentez tout autre type de stress, vous devez essayer de garder le sourire. Cela vous aidera non seulement à surmonter psychologiquement la situation mais également à conserver un cœur en pleine santé ! ». Sourire est donc bénéfique pour la santé tant psychique que physique. En outre, le corps détendu et relaxé augmente ses capacités immunitaires sous le seul effet du sourire : il devient possible de se protéger des rhumes à moindre coût.

Une communication adaptée et une bonne santé peuvent donc être obtenues facilement en souriant. Ces conditions sine qua none à la réussite ayant été détaillées, voyons plus concrètement comment mettre les clefs du succès à notre portée grâce au sourire.

En route vers le succès en souriant

Sept vérités sur le sourire et le succès

Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. Concernant le sourire, en voici quelques-unes qui modifieront votre regard sur les conséquences bienheureuses qu’il peut entrainer pour vous-même et autour de vous.

1. Sourire rend beau

L’apparence physique a son importance dans nos relations avec les autres et la perception que nous avons de nous-mêmes. Nous essayons de nous présenter sous notre meilleur jour en toutes circonstances afin d’augmenter notre capital de réussite. Nous oublions souvent qu’avant d’investir dans une garde-robe luxueuse, de la chirurgie esthétique ou des crèmes de nuit aux effets incertains, il existe une méthode naturelle et gratuite pour améliorer notre apparence. Le sourire se remarque plus facilement qu’une nouvelle coupe de cheveux. Le psychologue Nicolas Guéguen, spécialisé en psychologie sociale, a mis en exergue cette corrélation entre la beauté et le sourire. Dans son livre, Pourquoi sourire quand on n’est pas beau ?, il explique, en prenant pour fil conducteur les situations de séduction et les relations amoureuses, en quoi les personnes souriantes modifient considérablement le jugement esthétique que les autres portent sur elles. En résumé, plus nous sourions et plus les personnes qui croisent notre chemin nous trouvent attrayantes.

2. Sourire augmente la longévité de la vie

Les adeptes de l’éternelle jeunesse seront sans doute ravis d’apprendre que sourire permet d’allonger l’espérance de vie et par là même de multiplier les occasions de succès. Plus nous vivons vieux, plus nos chances de saisir une opportunité s’accroissent. Comme nous l’avons vu, sourire a impact bénéfique et vertueux pour notre santé mais il donne aussi au visage une apparence plus jeune et plus dynamique. Ne pas sourire pour préserver la qualité de son épiderme et se prémunir de l’arrivée des rides est un non-sens. Au contraire, il est des rides qui reflètent notre caractère et qui sont la marque de l’atemporalité, celle du bonheur et de la joie.

3. Le sourire est universel

En tant que langage universel, le sourire est compris de tous quelle que soit la société dans laquelle nous vivons. Il s’agit d’une force extraordinaire puisque le sourire est une action qui multiplie nos facultés d’adaptation dans un environnement étranger. D’Afrique en Asie en passant par l’Amérique Latine, il n’existe pas d’exception. Seule la symbolique que l’on prête au sourire peut parfois différer. Ainsi, en Afrique, le sourire est associé principalement à la foi en l’avenir alors qu’il sera plus aisément lié au concept de bonheur et de développement personnel dans nos sociétés occidentales. A cet égard, les découvertes de Paul Ekman sont édifiantes : le chercheur s’est aventuré dans des contrées lointaines pour vérifier son hypothèse selon laquelle le sourire et les émotions liées sont innées. En comparant les sourires des habitants de la Papouasie Nouvelle Guinée et les sourires occidentaux, il en a tiré la conclusion que le sourire fait partie des mimiques universelles.

4. L’indifférence de l’authenticité du sourire pour notre cerveau

La psychologie positive s’est emparée de la question du bonheur et du bien-être. Des recherches ont prouvé que le cerveau ne fait pas de différence entre le sourire forcé et le sourire vrai. Ainsi, même si l’on provoque le sourire, les hormones du bonheur sont produites dans des quantités identiques. Le docteur Madan Kataria, concepteur du yoga du rire, l’exprime ainsi : l’action entraîne l’émotion.

5. Sourire rend heureux

Pourquoi est-il important d’évoquer le bonheur pour parler de succès ? Parce que les gens heureux réussissent mieux, tout simplement. Patrick Sébastien a écrit un livre dont le titre est porteur de sens : Les joyeux guérissent toujours. A travers des extraits autobiographiques, il dévoile ses épreuves et raconte comment il en ressort grandi grâce à la joie. Au delà du personnage public et fanfaron que nous connaissons, le comique parle du bonheur comme étant le vecteur essentiel d’une vie réussie et épanouie. Bien que le bonheur soit en partie génétique et héréditaire, les abondantes recherches médicales et scientifiques sur le sujet prouvent qu’il est possible d’améliorer ses capacités à être heureux. En ce sens, sourire permet d’augmenter ses aptitudes au bonheur. Plus on apprend à sourire, plus on sourit et plus le sentiment de quiétude grandit.

6. Le sourire a un pouvoir d’attraction

Le sourire a toute sa place pour les théoriciens de la loi de l’attraction. Celle-ci postule que nous provoquons les événements de notre vie, qu’ils soient positifs ou négatifs. Elle affirme également que le positif entraîne le positif. En souriant, une meilleure image de soi est transmise au monde extérieur ce qui, par un effet ricochet, impacte directement notre environnement. Le sourire est doté d’une véritable force énergétique qui permet d’attirer à soi des évènements heureux, tout en ouvrant la porte à de nouvelles rencontres. L’être humain est attiré par ce qu’il trouve beau, ce qui le réconforte et lui inspire de l’amabilité. En souriant, les opportunités de sillonner des chemins inconnus se multiplient.

7. Les gens avec une belle dentition sourient davantage et s’engagent plus

Les personnes décomplexées avec leur dentition sourient plus régulièrement et obtiennent de meilleurs résultats dans leurs objectifs. Véritable accélérateur de la confiance en soi, le sourire suscite un engagement plus intense dans nos choix et nos décisions. Plus le sourire agrémente notre vie et plus notre productivité augmente. Les tâches qu’il faut accomplir deviennent moins pénibles à réaliser et des idées innovantes jaillissent dans notre esprit. Les complexes qui entourent la dentition et la bouche anesthésient la réussite et sont des facteurs de repli sur soi. Ils empêchent l’action. Brian Tracy, éminent conférencier en matière de développement personnel, a fait du sourire l’une de ses 21 règles incontournables pour accéder au succès professionnel et personnel.

Accroître ses succès avec le sourire « de Duchenne »

Il est possible de distinguer deux grandes catégories de sourires. Le sourire social est un sourire de circonstance, artificiel ou commandé, réalisé par devoir ou obligation en fonction du contexte. Le neurologue français Guillaume-Benjamin Duchenne a longuement étudié les muscles du visage et la manière dont ils forment les expressions. Il a découvert, dès le milieu du dix-neuvième siècle, qu’un vrai sourire de bonheur, authentique, était le seul à pouvoir mobiliser certains muscles des yeux. Paul Ekman le baptisa le « sourire de Duchenne » et démontra ensuite que le sourire sincère déclenche une activité cérébrale dans le lobe frontal, ce qui est considéré comme un signe d’affect positif. Le « sourire de Duchenne » est celui qu’il faut cultiver au quotidien pour accroître ses chances de réussite puisqu’il amène la personne à être jugée par les autres comme plus amicale, plus gentille, plus sociable et plus intelligente. Il a également été démontrée qu’elle était perçue comme plus sincère, plus indépendante et compétente.

L’importance du sourire dans les sphères de réussite

Sur le plan professionnel

Les bénéfices d’un sourire se font sentir sur le plan professionnel. En 1978, deux chercheurs, Tidd et Lockard, mènent une expérience intéressante dans un bar. Ils demandent à une serveuse d’apporter la commande des clients en esquissant un léger sourire. Ils renouvellent cette action mais cette fois-ci en la priant d’afficher un large sourire avec les dents découvertes. Le but était de calculer le pourboire de la serveuse en fonction du sourire qu’elle offrait aux clients. Ils tirent la conclusion qu’un large sourire est plus rentable : le montant du pourboire était plus élevé pour la seconde partie des clients, servis avec le plus grand sourire.

Plus généralement, le monde du travail est de plus en plus compétitif. Le sourire et l’hygiène dentaire ont une importance cruciale au moment du recrutement mais aussi dans toutes les professions où l’on est confronté à de nombreux contacts humains. En 2011, Crest et Oral-B ont réalisé un sondage au Canada concernant l’influence du sourire sur la réussite. Plus de deux tiers des canadiens interrogés ont estimé qu’un sourire non soigné ou une hygiène dentaire négligée étaient des obstacles à la réussite professionnelle.

Sur le plan personnel

En matière de séduction et de relations amoureuses, le sourire est une arme redoutable. Une personne attirante sans sourire ne sera jamais aussi séduisante qu’une autre moins charmante mais souriante.

Optimiser le succès avec une bonne hygiène dentaire

Pour optimiser ses chances de succès et commencer à profiter des atouts d’un beau sourire, une bonne hygiène buccodentaire est indispensable. Celle-ci ne concerne pas uniquement la dentition à proprement parler mais bien l’ensemble de la bouche, en ce compris la langue, le palais, les gencives. Les cliniques dentaires proposent une vaste gamme de solutions adaptées à chaque problème.

L’hygiène est la clef de la longévité du sourire et de la réussite. Elle doit être réalisée de manière régulière et assidue telle une habitude. Ainsi, comme le dit Brian Tracy : « Les gens qui réussissent sont ceux qui ont des habitudes qui mènent au succès ».

Pour une consultation à notre clinique: http://www.cliniquestcharles.com/co… ou 450-677-5505.

2 avis sur « Dans quelle mesure votre sourire influence t’il votre succès? »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s